25 juillet 2007

Les Monstres de l'orgueil


Elle l'aime; il l'aime. Elle le désire; il la désire. Elle refuse de l'admettre; il lui admet trop volontiers. Elle se braque; il se donne. Elle rue; il encaisse. Elle tue; il meurt. Voilà d'abord et avant tout le plaisir exacerbé de parcourir douze auteurs issus de douze époques différentes, passant du romantisme au vaudeville, du classicisme à l'absurde, du mélodrame au surréalisme.

Cette production est réalisée à partir de ces quatorze extraits de textes (quatorze comédies du grand répertoire, du Moyen-Âge à l'époque contemporaine), présentés en ordre dramatique:

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée (Alfred de Musset)
Un pied dans le crime (Eugène Labiche)
La Voiture versée (Courteline)
Une paire de gifles (Sacha Guitry)
Les Contents (Odet de Tunerbes)
Les Boulingrin (Courteline)
Nono (Sacha Guitry)
Le jeu de l'amour et du hasard (Marivaux)
Ubu Roi (Alfred Jarry)
Le Médecin malgré lui (Molière)
La guerre de Troie n'aura pas lieu (Jean Giraudoux)
L'Aigle à deux têtes (Jean Cocteau)
Les amants du métro (Jean Tardieu)
Le Cid (Corneille)

Collage et mise en scène: Dario Larouche

Avec: Jérémie Desbiens (Lui), Émilie Jean (Elle) et Alexandre Larouche (Gruntilda)

Concepteur: Dario Larouche