4 juin 2011

La production estivale 2011!

Affiche conçue et réalisée par Patrick Simard

L’affaire de la rue Lourcine d’après Eugène Labiche…
ou comment jouer avec la vérité et le sens des responsabilités !

Après quelques approches du théâtre de boulevard (avec Comédies et vaudevilles en 2002 et Nono en 2008), le Théâtre 100 Masques propose, comme douzième théâtre d’été, une incursion dans le vaudeville en convoquant, sur scène, la dramaturgie incisive d’Eugène Labiche, grand maître du genre considéré parfois comme étant le précurseur du théâtre de l’absurde.

L’Affaire de la rue Lourcine, par ses accents d’égocentrisme, de vanité, de cupidité et d’hypocrisies en tout genre, peut résonner dans notre monde actuel. Un humour noir et corrosif sur la responsabilité (ou l’irresponsabilité ?) de soi dans le malheur des autres… et des autres dans son propre malheur. Dès lors, se laver les mains du sang qui y gît n’est pas toujours chose facile.

En cachette de sa femme, Lenglumé s’est rendu à une soirée de fête. Le lendemain matin, on le retrouve en compagnie de Mistingue, un inconnu! Tous deux, ne se souvenant plus de rien, vont se croire coupable du meurtre d’une charbonnière. Ensemble, ils vont rivaliser d’ardeur afin d’effacer, par tous les moyens, les traces du crime, jusqu’à envisager de se supprimer mutuellement… (réf. : théâtreonline.com)

Une comédie hilarante, caustique et expéditive sur le remords et les crises existentielles! Coupables ou non coupables… peu importe ; la vérité doit être tue pour ne pas tuer !

L’AFFAIRE DE LA RUE LOURCINE
D’après Eugène Labiche
Du 7 au 24 juillet 2011 (du jeudi au dimanche), 20h
Salle Murdock (Centre des arts et de la culture de Chicoutimi)
Réservations : 698-3895
Entrées : 20$ adulte, 15$ étudiant/artisan

Mise en scène : Dario LAROUCHE | Concepteurs : Alexandre NADEAU (lumières), Carol ÉMOND (scénographie) | Comédiens : Sébastien BOUCHARD, Erika BRISSON, Mélanie POTVIN, Louison RENAUD, Patrick SIMARD